Couleurs Urbaines 2017

9ème édition

Romeo Elvis

Roméo Elvis est un rappeur belge, frère de la chanteuse Angèle. Il a su créer un style musical singulier en s’inspirant de plusieurs tendances du rap actuel. Il est profondément marqué par sa collaboration avec le groupe belge L’Or du Commun qui le fait connaître et avec lequel il a fait ses premières armes dans le métier de rappeur. Il s’inspire également des sons du rappeur Caballero avec lequel il a signé un single en 2016, Bruxelles arrive. Il puise également son inspiration dans le rap développé par Alpha Wann du groupe 1995 et Fuzati du groupe Klub des Loosers dont il est un fervent admirateur.

Dub Inc.

Dub inc. est devenu sans conteste, le groupe le plus emblématique du reggae made in France. C’est avant tout par la scène que ses musiciens et chanteurs se sont imposés depuis dix ans comme fer de lance de la scène française, en apportant un vent de fraicheur incontesté. Leur recette, mixant un sens de la mélodie inimitable et une éthique humaine portée par des textes sincères, leur a permis d’exporter leur reggae en dehors des frontières (Portugal, Allemagne, Algérie, Sénégal, Canada ou Colombie…) et de croiser le fer avec des artistes d’envergure internationale (Tiken Jah Fakoly, David Hinds, Tarrus Riley…). Naviguant entre reggae, dancehall, musique kabyle ou world music, le groupe est porté par les voix de Bouchkour et Komlan, et leurs styles aussi différents que complémentaires. Qu’ils chantent en français, en anglais ou en kabyle, le message universel passe : l’importance du métissage, du mélange des styles. Et leur énergie en live fait le reste !

Hilight Tribe

Instigateur d’un style novateur, appelée Transe naturelle, ou Techno acoustique, Hilight Tribe a séduit le monde entier grâce à un son profond issu de sa mixité culturelle.

Composé de six membres, Hilight Tribe débute sa carrière avec un 1er album intitulé Maha Wave, en 1999. L’année suivante, Stellar Rain, qui sera remasterisé en 2004, sort à son tour. Le groupe, originaire de la région parisienne, marie à merveille les sons de différents instruments occidentaux et ethniques. Ainsi, le djembe comme la batterie, le didgeridoo comme la basse, sont autant d’instruments hétéroclites qui délivrent un langage universel à toutes les générations, celui de la musique. Une valeur qu’ils vont véhiculer sur plus de dix ans de concerts.


Davodka

Davodka est un rappeur français d’origine russe. Il rappe dans la scène underground parisienne, tout en restant indépendant. Son premier album Un poing c’est tout, sorti en 2013, lui a rapidement valu une réputation pour la qualité de ses textes et son style de rap. Son dernier album, sorti en 2017, Accusé de réflexion a atteint la 37e place en France.

Le peuple de l’herbe

Le Peuple de l’herbe, microcosmos lyonnais électro formé en 1997 sur les pentes de la Croix-Rousse à Lyon, a persévéré, multipliant les concerts dans de petits bars avant de monter son label/laboratoire/écurie expérimentale, Supadope, en 1998. Mélange d’énergie scénique, de samples, de rages urbaines et de paroles bien calibrées, servi par une identité visuelle forte, le Peuple de l’herbe s’est taillé une réputation en imposant sa présence dans les plus gros festivals et les plus petits clubs. Les fourmis travailleuses du Peuple récoltent ce qu’elles ont semé : un public de plus en plus vaste, des disques transgenres, animés par la cinématique ou le hip-hop.