Dimanche 31 Mai

47Ter

Être authentique. L’obsession classique de tout rappeur qui se respecte. Mais l’authenticité, ce n’est pas forcément un CV de criminel patenté ou un C.A.P de bad boy. Prenez 47 Ter par exemple : impossible de faire plus vrai que ce trio composé de Pierre Paul, Miguel et Blaise.

Entre une soixantaine de concerts en salles ou festivals et de nombreuses sessions studios, leur premier album ‘L’Adresse’ verra finalement le jour, le 25 octobre 2019

Tout en conservant le second degré qui les caractérisent si bien, cet album dévoilent de nouvelles facettes du groupe. Du rire aux larmes, de la nostalgie à l’espoir, avec un refrain chanté et une virtuosité de l’écriture qui permet d’affirmer que 47 Ter est conçu pour durer. Loin des clichés, avec une authenticité et un talent qui vont les amener loin, très loin de la salle des fêtes de Bailly.

Neg’ Marrons

Vingt ans après la sortie de leur album à succès « Le Bilan », les Neg’ Marrons se lancent dans une tournée aux 4 coins de la France qui s’annonce plus qu’exceptionnelle.

En effet, à l’occasion du vingtième anniversaire de leur album mythique, Jacky et Ben J effectueront un nouveau bilan à travers différentes salles de concerts et festivals de France, sans oublier leur grande date à l’Olympia, plus de vingt ans après leur fameux concert sur cette même scène en 1998 avec le Secteur Ä. Le temps passe et pourtant ils nous montrent que leur musique reste indémodable.

« La musique c’est dur; la musique est bonne et la bonne musique dure »

Ärsenik


Voix teigneuse contre voix caverneuse, les deux frères de Villiers-Le-Bel, (Borsa) Lino et Calbo, sont toujours aussi revendicatifs et refusent l’idée d’un rap attiédi et affadi.

Le duo banlieusard serre les poings et crie sa rage, évoque son univers urbain lugubre (Sixième Chaudron) ou encore dénonce la dérive du rap. Le duo (d’origine congolaise), groupe phare du Secteur Ä, ne mâche pas ses mots et maîtrise avec verve le fond comme la forme. Ils ont déboulé avec une poésie cinglante et dure qui va à l’essentiel et ont surpris avec leur manière sophistiquée de poser les rimes, usant de métaphores, argot et lexique technique. Le groupe (alors en trio) se forme aux alentours$de 92 ; en 95, Arsenik fait ses débuts sur une compil’ de quartier avec « Balltrap ». S’ensuit un premier album coup de poing « Quelques gouttes suffisent », à l’image de la sombre réalité qu’ils veulent décrire. Ils participent aussi à de nombreux projets pour leurs potes du Secteur Ä, notamment sur les albums de Stomy Bugsy, Doc Gynéco et Oxmo Puccino. Avril 2002, leur deuxième opus débarque dans les bacs, « Quelque chose a survécu » ne dénonce pas, il constate et remet les pendules à l’heure.

Côté scène, Lino et Calbo étonnent leur public à chaque apparition. Un groupe à (re)découvrir ?…

Lefa

LEFA est de retour sur le devant de la scène avec un quatrième album abouti et ambitieux.

Ponctué de plusieurs feats dont VALD, CABALLERO & JEANJASS ou encore DOSSEH, ‘FAME’ s’impose comme un disque audacieux, écrit et réfléchi, qui puise sa substance dans l’histoire du rap si chère à l’artiste.

Reconnu pour ses performances enflammées, la force de ses lyrics, la puissance et la technique de ses flows prennent une autre dimension en LIVE.

LEFA présentera ce nouvel album et ses plus grands succès sur scène !