Couleurs Urbaines 2018

10ème édition

Biga Ranx

Biga*Ranx, Mc / Producteur à la tête du mouvement « Vapor Reggae » (mélange de reggae et d’électro nuageux) débute dans les sound-system et se fait rapidement connaître grâce à des vidéos freestyles sur internet. Il se produit ensuite en France et à l’International, notamment sur des grands festivals européens tels que le Dour, le Paléo, les Solidays, mais aussi sur des scènes mythiques comme l’Olympia en 2015. Historiquement soutenu par France inter et Radio Nova, avec laquelle il réalise un documentaire en Jamaïque pour France Ô, il fait une apparition remarquée dans « Le Petit Journal » de Canal + et dans l’émission de Nagui, « Taratata ». Artiste pluri disciplinaire, sous le nom de Telly*, il crée son univers graphique conjuguant art brut et collage. Il compose également pour d’autres artistes et réalise ses propres Mixtapes.

Jahneration

Entre new roots et sons californiens, le duo a créé un new reggae branché sur leurs racines rock et hip hop. C’est avec la sortie sur YouTube de Me nah fed up en featuring avec Naaman et de The Answer que le projet musical démarre véritablement. Les vidéos connaissent un engouement rapide sur internet et donnent la force au groupe de continuer à transmettre son message. Un public actif sur les réseaux sociaux se crée aussitôt et devient leur meilleure arme de diffusion.

Stand High Patrol

Depuis sa création au début des années 2000, Stand High Patrol fait sonner les soundsystems à sa manière, en s’appropriant et en réinterprétant les codes du genre. Labellisé formation dub par les spécialistes, reconnu comme un soundsystem majeur dans le milieu, le collectif (composé de ROOTYSTEP, MAC GYVER et de PUPAJIM) déroute souvent par ses orientations musicales hors cadre tout en rassemblant des publics d’horizons multiples autour de productions inattendues et de sets imprévisibles.
Au fil des années ses bases dub et reggae ont rencontré le Hip Hop, le Jazz, la New Wave, le Trip Hop et nombre d’autres courants musicaux. Et si Our Own Way se rapproche des deux premiers albums du crew dans sa forme, il ne peut se définir comme un retour aux sources, il en est simplement la continuité manifeste.