Samedi 30 Mai

La Rue Kétanou


La Rue Kétanou, c’est d’abord un slogan, une devise, un état d’esprit. “C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est la Rue Kétanou”.

Un trio fantasque qui brise les codes devenu, après avoir fêté leurs 20 ans, un quatuor avec l’arrivée de Pierre Luquet, leur enfant comme ils disent…
Vingt ans d’cavale, de chansons festives, réalistes et engagées, de guitares, d’airs d’accordéon, d’harmonica et de percussions endiablées ! Vingt ans et La Rue Kétanou est toujours là, chansonniers et poètes, funambules acoustiques extravagants, suivis par un public toujours aussi nombreux.

Un public qui pourra les retrouver sur les routes de France dès 2019 alors qu’ils sont en préparation d’un tout nouvel album sortie janvier 2020 !

Marcus Gad

Marcus Gad incarne un courant musical résolument spirituel, niché entre le roots méditatif et la soul.  Depuis les succès de son premier album « Chanting » – Natural Prod en 2017 et de son Ep « Enter A Space » – Baco Records en 2019, Marcus Gad ne cesse de faire parler de lui pour ses productions, ses featurings originaux et pour ses lives qui attirent immanquablement les foules ! 

Il présentera son deuxième album en mars 2020 « Rhythm of Serenity » (Baco Records) en collaboration avec le label américain Zion I Kings,  dont les premiers aperçus sont les singles « Pouvoir »et « Leggo Your Ego »1er titre du chanteur en français, « Pouvoir » a été tourné dans la Tribu de Werap sur la côte Est du pays Kanak, dans la grande vallée de Hienghène.

Les images parlent parfois plus que les mots, et la Terre et ses habitants nous racontent en silence l’histoire des origines du Monde…
« Leggo Your Ego« , premier single de l’album sorti le 25 octobre dernier est à l’image de l’album à venir, un son épuré et dénué de tout artifice, soutenu par une mélodie hypnotique soulignant des paroles profondes et engagées. Le message, nourri d’une puissante transe musicale invite au voyage intérieur et à la réflexion
Après s’être fait remarquer sur de belles scènes de festivals européens en 2019 (Sunrise, Ostroda, Shambala, Boomtown, Foreztival…), attirant une communauté grandissante autour de lives à la fois puissants et méditatifs, le chanteur calédonien et son groupe « Tribe »  reprennent la route en 2020 pour une tournée mondiale des plus attendues !

Alambic

Alambic, c’est une goutte de chanson française extraite d’un condensé d’humour, d’amour déraisonné et d’erreurs de parcours, un zeste de poésie délicatement entouré d’une vibe reggae qui donne des envies de douces ondulations, le tout formant un détonnant cocktail aux saveurs fortes. Alambic n’aime rien tant que les hymnes à la fête, à la débauche, à la vie, les chansons qui, entre reggae, mélodies cubaines et blues, disent beaucoup sans se prendre au sérieux, qui parlent de nous, du monde, des autres, avec autant de tendresse que d’ironie. Car Alambic met les textes au centre de sa musique, laissant à Miguel, son chanteur, le soin de raconter ses amours ratées, les « petits vieux » qui dirigent sa ville ou les études qu’il a fait pour rien, formant par petites touches expressionnistes une ode aux « premiers des derniers ». Entre reggae, musique cubaine, blues et ska, Alambic dresse un portrait, aussi drôle que corrosif, d’une société qui souvent ne tourne pas très rond. Un constat poétique et déjanté qui se décline désormais en 9 titres réunis dans l’album « Premier des derniers », enregistré sous la direction artistique de Thomas Broussard (guitariste entre autres de Pierpoljak, Taïro, Suprême NTM, Jain,…), et trouvera tout naturellement son chemin vers la scène pour des live encore plus explosifs, encore plus fous.

KT Gorique

KT Gorique est une artiste d’origine ivoirienne et italienne, établie en suisse depuis l’âge de 11 ans. Étant née à Abidjan, c’est tout naturellement qu’elle fut d’abord inspirée par la musique afro en général (musique africaine traditionnelle, reggae, soul, blues, rnb, etc). Elle fut d’abord attirée par la danse, et ce dès l’âge de 4 ans. C’est cette passion qui l’amènera plus tard à découvrir la culture Hip Hop. En 1999, alors qu’elle est âgée de seulement 8 ans, KT découvre l’art de l’écriture en rimes à l’école et développe aussitôt une aisance naturelle à jouer avec les mots. Les troubles politiques présents en Côte d’Ivoire à cette époque amène KT et sa famille à immigrer en suisse en 2002. C’est là qu’elle commence la danse Hip Hop, entre smurf, popping, new style et krump. Deux ans plus tard, alors qu’elle écrit, elle décide pour la première de réciter ses rimes par-dessus un de ces morceaux de Hip Hop préféré. La machine était lancée… En 2012, elle remporte le titre de championne du monde End Of the Weak (compétition internationale de freestyle rap) et établi 3 nouveaux records : celui de la première femme, la première suissesse et la plus jeune personne de l’histoire à remporter ce titre. S’en suivit un premier album « Tentative de Survie » sorti en 2016 ; le premier rôle du film français « Brooklyn » pour lequel elle remporta plusieurs prix, dont celui de l’interprétation au festival du film de Milan en 2016, ainsi que celui de la meilleure actrice au Hip Hop Film Festival de New-York en 2017 ; une mixtape « ORA » sorti en 2017, et des centaines de concerts à travers le monde. De la Suisse à la France, en passant par la Belgique, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Espagne, la République Tchèque, l’Italie, le Québec ou encore le Sénégal, le public est conquis par ce brin de femme aux mots qui frappent comme des massues, ou qui mitraillent les chairs et les âmes.
Avec la sortie de l’EP “KUNTA KITA” en 2018, KT conquiert le territoire suisse allemand. Le single “SINGULIER” est intégré en playlist par SRF3 et SRF Virus, et elle est élue “SRF 3 Best Talent” en septembre 2018, ce qui permet à l’EP d’entrer dans les charts suisse directement à la 74e place. C’est aussi avec ce projet qu’elle affirme son identité visuelle en proposant des clips vidéos qui font voyager les spectateurs dans un univers fantastique et décalé: Le monde du personnage de KunTa KiTa.

After All Sound System

Fondé en 2003 à Montpellier mais de retour sur leurs terres natales des Bouches du Rhone depuis 2007, After All se definit comme un sound system reggae dub éclectique, cross-over et tout terrains. Une base roots et un amour du reggae mise en scène par un esprit libre largement inspiré des cultures alternatives, par lesquelles la plupart de ses membres ont abordés le monde du sound system. Revendiquant sa liberté, son autonomie et son independance, le crew garde avant tout une approche « dancefloor » et a eu le privilège de jouer en première partie ou aux cotés d’incontournable comme The Wailers, Israel Vibrations, Tiken Jah Fakoly, Obf, Charlie P, Mungos Hifi, YT, David Rodigan, Solo Banton, Legal Shot, Sr Wilson, Dub Invaders, Dubateers, Marina P, S’Kaya, Dub Inc, Lmk, Supa Mana, Don Camilo et beaucoup d’autres….
Notre devise P.L.U.R. , Peace, Love, Unity & Respect!!!